TOUT CE QU’IL FAUR SAVOIR POUR ORGANISER LES
« 48 Heures pour faire vivre des idées â»

On rappelle que le but est de monter un module comprenant :
- de la créativité autour de nouveaux produits (sur la base d'un thème proposé par une entreprise),
- de la recherche documentaire sur internet, contact des experts sur des aspects de faisabilité,
- des échanges internationaux,
-la réalisation d’une maquette ou un film présenté à un comité/jury de décideurs économiques et industriels et d’universitaires.

Liste des équipements à rassembler
Prévoir des salles
  1. On compte 1 petite salle par sous-groupe de 10-12 élèves
  2. L’accès à 1 salle informatique reliée internet
  3. 1 salle plénière (pouvant réunir les étudiants et le jury)
  4. 1 espace de travail : pour le travail de maquettage
Prévoir de l’informatique… voir de la vidéo
Pendant les 2 jours, les étudiants doivent pouvoir faire des recherches documentaires sur internet afin de valider la faisabilité et l’absence d’antériorité pour certaines de leurs idées. Ils doivent aussi pour promouvoir leurs idées devant le jury, réaliser des présentations grâce à des diaporama et concevoir tous documents de promotion.
Du matériel informatique et des logiciels doivent donc être à leur :
  1. 1 ordinateur par équipe au minimum
  2. connexion haut débit sur internet
  3. 1 imprimante couleur
  4. logiciels de bureautique (Word, Powerpoint, Excel)
Les étudiants doivent aussi présenter leur concept innovant devant un jury de manière convaincante. Certains groupes réalisent un film. Il peut être intéressant de disposer de :
  1. 1 caméra video
  2. 1 téléviseur pour projection finale
Prévoir une possibilité de contacter des experts extérieurs
Pour confronter leurs idées à l’analyse d’experts extérieurs, les élèves doivent disposer ces 2 jours de lignes téléphoniques. Les éléments suivants de cahier des charges peuvent être prescrits :
  1. 1 ligne pour 3 équipes de 10-12 élèves
Prévoir du petit matériel
Pour exposer leur concept les étudiants réalisent souvent une maquette ou un objet sommaire. Cela aide aussi en créativité. Voici quelques fournitures intéressantes :
  1. rubans adhésifs,
  2. aérosols ou tube de colle
  3. cutters
  4. règles plates
  5. paires de ciseaux
  6. planches de carton plume et papier canson coloré (2/équipe)
Pour les salles de travail en groupe ne pas oublier les paper board et feutres.


Organiser l’animation
Une présence d'animateurs est nécessaire durant les 2 jours. Nous avons opté pour une "animation tournante". Il est nécessaire d'avoir des personnes présentes pendant le travail des étudiants (1 personne/3 groupes d’étudiants en moyenne). Les animateurs passent de groupe en groupe. Une rencontre des animateurs est souhaitable avant le module pour leur rappeler les règles de l’animation. Un planning de présence est indispensable. Il est à préparer à l'avance.
Les animateurs sont chargés de :
  1. demander aux étudiants d'expliciter leur démarche, leur approche du problème,
  2. stimuler la créativité
  3. aider les élèves à se remettre en cause lorsqu'ils fondent leur travail sur trop d'a priori,
  4. les soutenir au moment de prendre contact avec des experts, et stimuler ces contacts extérieurs.
Il est rappelé certaines règles de travail attachées à ces phases initiales du processus d'innovation (règles parfois peu traditionnelles dans nos pratiques quotidiennes).
  1. L'atmosphère doit être conviviale (les élèves peuvent travailler dans le jardin)
  2. Ne pas se positionner en censeur (idée pas bonne) sans pour autant laisser les élèves investir des domaines sans issue (activité industrielle déjà existante, problème scientifique connu et très difficile à maîtriser, …).
  3. Ne pas oublier que 48h est avant tout une formation.
  4. Stimuler l'esprit d'entreprise en particulier en levant les réticences à prendre des contacts extérieurs.

Organiser le jury et trouver des questions industrielles
Afin de créer des conditions proches de la réalité, il est préférable d’opter pour un travail sur des thèmes proposés par des entreprises. Il s’agit donc de chercher à répondre à des besoins réels. L’équipe de Nancy proposera des thèmes mais chaque pays peut éventuellement en suggérer (pas de problème si vous n’avez pas de sujets actuellement).
On évitera les questions qui ne trouvent aucune réponse depuis de nombreuses années et malgré d'importants efforts de recherche (ex. : traitement de déchets très toxiques) et l'on privilégiera ce qui réclame de la créativité.
Chaque thème est traité par plusieurs pays.
Les thèmes doivent être impérativement connus une semaine avant le démarrage des 48Heures.
Une ou deux entreprises peuvent être présentes au jury final pour écouter les étudiants. Les membres du jury doivent :
  1. Ecouter les élèves,
  2. faire des remarques,
  3. donner des conseils lors de la présentation finale des idées.
  4. leur but n'est pas de juger les idées en tant que bonne ou mauvaise, mais de faire un retour aux élèves sur leur présentation et de donner des orientations sur un éventuel projet de développement de l'idée.
Chaque membre du jury s'engage à être présent pour la présentation finale. Il peut également être intéressant de les faire participer en cours de journées : de manière impromptue et "tournante" dans les différents groupes.

Attention à la propriété intellectuelle
En principe les étudiants doivent céder les droits d’exploitation des idées générées aux partenaires industriels. Ils produisent des concepts dans un cadre pédagogique soutenu par les entreprises. De ce fait nous vous joignons ci après un texte à faire signer à vos étudiants. Merci de veillez à ce que tous adoptent cette procédure.

CLAUSE DE CONFIDENTIALITÉ ET CLAUSE DE DROIT À L’IMAGE
Opération 48h00 pour faire émerger des idées®,
Édition Internationale et Collégium des écoles d’ingénieurs Lorraine INP 2012
Du 15 Novembre au 17 novembre 2012 à l’ENSGSI (54, NANCY)


1. CLAUSE DE CONFIDENTIALITÉ

Dans le cadre du contrat de partenariat liant les entreprises participantes parmi lesquelles SOLVAY, OXYLANE et BALIN et dénommées ci-après « les entreprises », signé en novembre 2012, les étudiants, les enseignants et toutes personnes extérieures participant à l’opération 48h00 pour faire émerger des idées®, International et Collégium des écoles d’ingénieurs Lorraine INP 2012 et des universités partenaires, intitulé ci –après L’ETUDE, devront signer la présente autorisation et la respecter pendant les 12 mois de sa durée officielle.
NOM : ……………………………………………………………………………………………………………………
PRENOM : ………………………………………………………………………………………………………………
STATUT : Etudiant / Enseignant / Partenaire industriel / Membre du jury d’expertise / autre (à préciser…………………………………………………………………………………………………………….….)
(barrer la mention inutile)
s’engage à respecter le contenu du présent document
ADRESSE : ……………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
(adresse à laquelle LES ENTREPRISES pourra joindre le Participant au-delà de 12 mois)
Ci après désigné « Le Participant »
Signature :
A NANCY, le ……../11/2012
CONFIDENTIALITE
Sauf autorisation écrite, de la part des entreprises, le Participant ne peut utiliser les résultats de l’ETUDE. Il s’interdit également de communiquer à des tiers, toute information confidentielle relative aux résultats de l’ETUDE sauf autorisation expresse des entreprises.
Le participant considère comme confidentielles toutes informations, de quelque nature qu’elles soient, ayant trait à LES ENTREPRISES, obtenues, directement ou indirectement par écrit ou par oral ainsi que les informations techniques et scientifiques communiquées de l’ETUDE.
En conséquence le Participant s’engage expressément par la signature du présent :
- à ne pas commercialiser, publier ou divulguer de quelque façon que ce soit, en public ou en privée, utiliser pour elle-même ou pour quiconque les informations confidentielles
- à respecter le caractère confidentiel de ces informations et de l’existence de l’ETUDE elle-même
- à ne pas les utiliser à d’autre fins que les besoins de l’ETUDE
- à ne pas copier, ni reproduire, ni dupliquer, totalement ou partiellement ces informations
- à assurer de manière générale leur sécurité en prenant toutes les mesures qu’il jugera utiles.
PUBLICATION
Dans l’hypothèse où le Participant souhaiterait publier ou communiquer sur tout ou partie des résultats de l’ETUDE , une autorisation préalable et écrite devra être obtenue des entreprises pendant la durée du présent contrat et pendant un délai de 3 mois après son expiration. La présente période pourra être prolongée dans le cas où la divulgation serait de nature à porter préjudice à l’activité industrielle et commerciale des entreprises, dans de bonnes conditions, et notamment si des informations doivent faire l’objet d’une protection au titre de la propriété industrielle. La présente période pourra également être prolongée d’un commun accord entre le Participant et LES ENTREPRISES.
La participation des entreprises devra être obligatoirement mentionnée, à moins que celle-ci ne s’y oppose.
Toutefois, LES ENTREPRISES autorise le Participant à intégrer dans son mémoire des informations confidentielles et/ou les résultats de l’ETUDE à la condition que le présent mémoire reste confidentiel dans les conditions précisées ci dessus ;
GESTION DE DROITS DE PROPRIETE INTELLECTUELLE
Les présentes cessions de droits de propriété intellectuelle sont faites pour chacune DES ENTREPRISES.
Droits d’Auteur
Le participant cède, au fur et à mesure de leur réalisation et à titre exclusif, à LES ENTREPRISES, la propriété intellectuelle et matérielle sur les dessins, croquis modèles, noms ainsi que sur toutes les autres créations susceptibles de protection au titre de propriété intellectuelle rédigés ou crées dans le cadre de l’ETUDE (ci-après désignées les Créations).
Les droits ainsi cédés comprennent notamment les droits de reproduction, de représentation, d’adaptation, de publication, d’utilisation dérivée et plus largement, d’exploitation, tels que précisés ci-après et les prérogatives y afférentes.
- Le droit de reproduction
Le droit de reproduction des Créations cédé comprend le droit de fixer ou faire fixer matériellement, intégralement ou partiellement, par tous procédés qui permettent de publier, communiquer au public et de manière générale de mettre en circulation, d’une manière directe ou indirecte, et ce pour une utilisation publicitaire ou commerciale.
Les reproductions pourront notamment être sur tous types de supports en ce compris les supports en papier ou carton, les supports graphiques, informatiques, audiovisuels.
Le droit de reproduction comporte également le droit de traduire ou de faire tout ou partie de l’œuvre en toutes langues, de l’adapter aux fins de la réalisation des éventuelles versions en langues étrangères et de reproduire ou faire le reproduire ces traductions sur les supports énumérés ci-dessus.
- le droit de représentations
Le droit de représentation cédé comprend le droit de communiquer ou faire communiquer les Créations ainsi que ses adaptations et traduction au public, intégralement ou partiellement, à titre gratuit ou onéreux, par tout procédé de représentation connu ou inconnu à ce jour, et notamment par exposition, affichage, diffusion au moyen d’ouvrage de librairie, dans des revues, des journaux ou magazines, la vidéo, la télématique, le numérique, la télévision (hertzienne, par câble ou satellite), le cinéma, l’informatique, le réseau Internet, sans que cette liste soit limitative, et ce pour tout type d’utilisation, y compris publicitaire, promotionnelle ou commerciale.
- Le droit d’adaptation
Le droit d’adaptation cédé comprend le droit d’adapter, de modifier tout ou partie des Créations sans que cette clause puisse être interprétée comme limitant le droit moral.
- Le droit d’utilisation dérivée
Le droit d’utilisation dérivé comprend le droit d’utiliser l’ensemble des supports sur lesquels figurent le résultats des Créations dans le cadre de nouvelles recherches exécutées par LES ENTREPRISES ou des tiers auxquels elles aura confié ces recherches ;
Le Participant dispense, expressément par les présentes LES ENTREPRISES de faire figurer son nom ou ses initiales sur les Créations ainsi que ses adaptations et traductions ou sur tous autres supports.
Le présente cession est consentie pour le monde entier, et pour la durée légale de protection des droits de propriété intellectuelle.
Conformément au point 4 de l’article L.131-4 alinéa 2 du code de propriété intellectuelle, la cession des droits de propriété intellectuelle est fixée forfaitairement. Il appartiendra à l’ECOLE de verser au Participant cette contrepartie financière.
Propriété industrielle
Les Parties conviennent que toutes les inventions brevetables réalisées par le Participant au cours de l’ETUDE seront cédées à LES ENTREPRISES. Il appartiendra le cas échéant à LES ENTREPRISES de verser au Participant cette contrepartie financière.
Si LES ENTREPRISES décident de déposer un brevet sur l’un des produits développés par le Participant, ce dernier sera désigné sur ledit brevet en tant qu’inventeur.
Le Participant s’engage d’ores et déjà à donner toutes signatures et à accomplir toutes les formalités nécessaires au dépôt, à l’extension, au maintien et à la défense dudit brevet.
Les Créations telles que cédées conformément au paragraphe Droits d’auteur pourront faire l’objet d’un dépôt à titre de marque ou/et de dessins et modèles, auprès de l’INPL ou de toute autre organisme. Les dépôts se feront au nom et pour le compte des entreprises.
RESPECT DES DROITS DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DE TIERS
Le participant a conscience de l’importance que représente pour LES ENTREPRISES la maîtrise de l’ensemble des droits de propriété intellectuelle relatifs à tout élément dans le champ de son activité. A cet égard le Participant s’engage à la plus grande vigilance et à ne pas utiliser, reproduire d’éléments tels que inventions, créations artistiques, créations esthétiques, couverts par les dispositions du code de la propriété intellectuelle et dont LES ENTREPRISES n’aurait pas légalement la disposition. Le Participant s’engage à ne pas développer, sciemment, un produit qui soit esthétiquement ou technique similaire et/ou de nature à entraîner un risque de confusion avec un concurrent.
COMPETENCE ET JURIDICTION
L’ensemble des dispositions du présent document et leur interprétation sera soumis à la loi française et relèvera de la compétence des tribunaux français.
Dés lors à défaut d’accord amiable et en cas de litige, seul le Tribunal compétent sera saisi du litige.



2. CLAUSE DE DROIT À L’IMAGE

Je, soussigné(e)………………..……..................................................................................................................., participant à l’opération 48h00 pour faire émerger des idées®, International et Collégium des écoles d’ingénieurs Lorraine INP 2012 via le statut de (rayer les mentions inutiles) :
ETUDIANT / ENSEIGNANT ENCADRANT / PARTENAIRE INDUSTRIEL / MEMBRE DU JURY D’EXPERTISE / autre (préciser la qualité de l’intervention : ………………………………………………………..)
autorise la fixation, la reproduction et la représentation au public de mon image, telle que fixée en vidéo et dans les photographies qui seront réalisées lors de l’opération 48h00 pour faire émerger des idées®, International et Collégium des écoles d’ingénieurs Lorraine INP 2012, par son équipe organisatrice.
J'autorise notamment la diffusion des séquences vidéo, dans leur intégralité ou sous forme d'extraits, en présentation publique par projection vidéo, via Internet ou tout réseau de communication numérique (extranet, Internet), ainsi que sur support de disque optique tel que DVD-rom, ou encore tout support de fichiers numériques. J’autorise également la publication des photographies via ces mêmes canaux de diffusion, ainsi que sur tout support écrit (par exemple, rapport de l’opération, plaquette de promotion de l’opération, ect).
Pour les séquences vidéo où j’apparais, l’équipe organisatrice de l’opération 48h00 pour faire émerger des idées®, International et Collégium des écoles d’ingénieurs Lorraine INP 2012 pourra citer de la manière suivante : mes prénom, nom et statut, les date et lieu de réalisation de la vidéo, la durée de la séquence filmée.
La présente autorisation est accordée pour une durée de dix ans à compter de la date de la réalisation des vidéos et photographies.
Fait à NANCY, le ....../11/2012,
Signature